POURQUOI INTÉGRER LES INSECTES DANS NOTRE ALIMENTATION ?

La croissance rapide de la démographie mondiale sur les 30 prochaines années soulève diverses interrogations sur notre alimentation. Afin de nourrir le monde en 2050, il est estimé que la production de viande (volaille, porc et bœuf) devra augmenter de 50 %. Les insectes apparaissent comme une solution pour répondre à ce besoin croissant tout en préservant les écosystèmes. 

Les insectes, un aliment riche en nutriments

L’entomophagie est très intéressante d’un point de vue nutritionnel et ce pour plusieurs raisons : 

Manger des insectes pour aider notre planète

Les insectes apparaissent comme une alternative à la viande plus respectueuse de l’environnement. Ils ont un impact moins important sur l’air, le sol et l’eau.

·  Les insectes sont moins gourmands en protéines végétales. En effet, pour produire un 1 kg de protéine animale :

·   Le bœuf a besoin d’ingérer 7 kg de céréales

·   Le porc a besoin d’ingérer 4 kg d’aliments

·   La volaille a besoin d’ingérer 2 kg d’aliments

·   Les insectes ont besoin d’ingérer 1,7 kg d’aliments.
Les ressources sont plus efficacement valorisées avec l’élevage d’insectes.

 

·   Les émissions de gaz à effet de serre liées à l’élevage d’insectes sont 100 fois moins importantes que celles des autres animaux d’élevages.

 

·  Les déchets organiques de l’élevage entraînent une pollution de l’eau et des sols (nitrification et acidification des sols). Les insectes peuvent valoriser ces déchets puisqu’ils peuvent être élevés sur du compost ou du lisier. Cela permet de réduire la contamination environnementale ainsi que de valoriser ces résidus d’élevage.

 

·  La demande croissante en eau menace la biodiversité et les besoins humains vitaux. Aujourd’hui, l’agriculture représente près de 70 % de la consommation d’eau douce mondiale. Pour une même quantité de protéine, l’élevage d’insecte requiert 1 500 fois moins d’eau que l’élevage bovin.

 

·  Contrairement à d’autres élevages animaux, produire des insectes ne nécessite pas d’occuper de larges espaces. Cela permettrait de limiter le défrichement de nouvelles terres et la désertification. 

L’entomophagie, un intérêt économique et social

L’enjeu socio-économique de l’élevage d’insectes est non négligeable. La richesse en nutriments de ces organismes semble être une solution crédible pour lutter contre la malnutrition. Les insectes permettraient de paliers diverses carences en micronutriments qui engendrent malformations, défauts de croissances, divers troubles (physiques, cognitifs et reproductifs), morbidité infantile, etc.

 

De plus, l’élevage d’insectes est une activité accessible d’un point de vue financier notamment pour des individus ayant des faibles moyens comme des personnes ne possédant pas de terres ou les femmes. La production d’insectes apparaît comme une opportunité de revenus pour les ruraux et les citadins.  

L’entomophagie présente de nombreux atouts d’un point de vue social, économique et environnemental. Malgré tous les avantages cités, une interrogation demeure encore, qu’est-ce qui nous freine pour les inclure dans notre alimentation ?  C’est à nous de jouer !  

Écrire commentaire

Commentaires: 0