un artisan forgeron montrant comment forger un couteau avec une chaine de tronçonneuse pour faire un couteau damas

Comment forger un couteau avec une chaine de tronçonneuse ?

Savez-vous comment forger un couteau avec une chaîne de tronçonneuse ? En effet, le travail du métal demande énormément de patience, de temps et d’efforts. De plus, les matériaux nécessaires au travail du métal ne sont ni bon marché ni facilement disponibles.Il est donc toujours agréable de voir de vieilles pièces de métal transformées en quelque chose de tout nouveau.

🔪 FABRICATION COUTEAU A PARTIR GUIDE DE TRONÇONNEUSE 🗡️ chaine Youtube Lampro Knives

Pourquoi forger un couteau avec une chaîne de tronçonneuse ?

Une barre de tronçonneuse usée par l’utilisation est une bonne source de matériau qui peut s’utiliser pour fabriquer des machettes, des couteaux ou des lames de coupe.

L’acier utilisé dans la majorité des tronçonneuses est un acier de haute qualité qui conserve longtemps son tranchant.

Ce dernier est suffisamment souple pour s’étirer sous la pression, mais sans se briser ni se fendre.

De plus, l’acier est généralement résistant à la corrosion, et certaines barres sont en alliage d’acier inoxydable.

Il s’agit d’un projet qui ne nécessite pas de chauffer le métal dans la forge.

Si vous avez accès à des outils de base pour le travail du métal (affûteuses, scies ou des porte-limes), vous êtes en mesure de fabriquer votre propre lame en suivant ces instructions.

Enfin, vous pouvez choisir de forger un couteau à lame en acier Damas qui est stylisé !

Les matériaux dont vous aurez besoin

  • Barreaux de tronçonneuse
  • Scie à métaux
  • Meules et/ou limes en métal
  • Perceuses et mèches à aléser le métal
  • Rivets
  • Matériel pour la poignée
  • Plaques en matière souple ou en laiton pour la poignée

Pour la chaine, prenez celle de votre outil. Nous l’avons retiré d’une tronçonneuse Hyundai qui est de notre avis une bonne scie à chaîne.

D’ailleurs, jetez un coup d’œil sur l’utilisation d’une scie à chaine de la marque Hyundai !

Les mesures de protection pour le forgeage d’un couteau avec une chaîne

Veillez à prendre les précautions nécessaires pour vous protéger et à porter un équipement de protection approprié.

Portez des gants en tissu épais et des lunettes de sécurité lorsque vous meulez, percez ou limez du métal.

Veillez à ce que le métal soit bien serré ou solidement fixé lorsque vous effectuez des coupes ou des perçages.

1- Découpez une ébauche pour le couteau

Fabriquez une ébauche de lame à l’aide d’une scie à métaux ou d’une scie à ruban pour métaux. Veillez à ce que la barre soit maintenue à l’aide de serre-joints et d’étaux ou d’autres dispositifs de retenue appropriés.

2- Réduisez la soie

Il faut façonner la soie (poignée au dos de la feuille) en coupant des bandes sur les bords inférieur et supérieur.

La taille de 1/8 de pouce à partir du bas de la soie jusqu’au bord qui passe à l’arrière de la lame.

En effet, la lame glissera sur la soie et s’assiéra sur le bord avant.

3- Faire 3 trous pour rivets

Percez trois trous pour les rivets à intervalles réguliers sur la soie. Utilisez des forets en métal trempé pour obtenir un résultat optimal.

4- Biseautage du bord

Coupez le bord tranchant à l’aide d’une lime à métaux ou d’une meuleuse.

Si vous utilisez une meuleuse, veillez à la faire fonctionner à une vitesse lente pour éviter que le métal ne soit trop chaud.

Notez qu’une température trop élevée peut entraîner un ramollissement du métal. Si vous voyez une teinte bleue à la surface du métal, c’est qu’il a subi une chaleur excessive. Les limes à métaux pour la finition des bords dans le processus de réalisation du biseau suggèrent de maintenir la température originale du biseau le long de son bord.

Astuce: Pendant que le métal chauffe, vous pouvez rajouter du borax pour éviter que ce dernier ne s’oxyde.

5- Fabriquez une poignée en laiton

Fabriquez une poignée pour votre couteau en utilisant du laiton ou un autre métal facile à travailler.

Prenez la mesure de la section transversale de la soie. Découpez le trou rectangulaire de la poignée afin qu’elle soit bien fixée lorsqu’elle est placée sur le bord du manche, puis poussée vers l’avant, là où le bord est à l’arrière de la lame.

6- Fabriquez deux plaques pour le manche

Fabriquez deux plaques pour faire le manche en utilisant du bois, de la corne, de la résine ou tout autre matériau durable que vous aimez.

Il faut mesurer la soie et l’emplacement des trous afin d’assurer un alignement et un ajustement parfaits.

Déterminez l’épaisseur de votre manche, puis coupez une petite bande des poignées près du bord le plus proche de la lame.

Elle doit être similaire à l’épaisseur de la poignée. Cela permet à la poignée de s’adapter confortablement à la position.

Ensuite, faites les trous pour les rivets dans les plaques des poignées.

Enfin, faites glisser la poignée sur la soie, puis collez-la au bord. Fixez ensuite la poignée à la soie.

7- Finissez l’affûtage du couteau

Finissez d’affûter le tranchant de la lame à l’aide d’un aiguiseur à disque ou d’une pierre à aiguiser.

Une option pour polir votre lame serait de la frotter avec du papier émeri. Le projet de couteau de tronçonneuse est maintenant terminé.

Conclusion

Savoir comment forger un couteau avec une chaine de tronçonneuse demande énormément de patience, de temps et d’efforts.

Mais en appliquant la bonne technique, vous êtes confiant d’y arriver !

De plus, les matériaux nécessaires au travail du métal ne sont ni bon marché ni facilement disponibles.

Il est donc toujours agréable de voir de vieilles pièces de métal transformées en quelque chose de tout nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *